Skip to main content
Surveillance des risques dans InvestGlass

Que font les banques avec ChatGPT ?

L'arrivée de l'intelligence artificielle dans le secteur bancaire a modifié les paradigmes du service à la clientèle, de la gestion des risques et même de la manière dont les institutions financières perçoivent et mènent leurs opérations financières. ChatGPT est l'un des pionniers de cette révolution numérique, en particulier dans les secteurs de la fintech et de la banque. Avec les clients d'InvestGlass, nous avons observé des comportements différents vis-à-vis de l'utilisation de l'intelligence artificielle. Quand ChatGPT doit-il aider les banques ? Cet article vous fera part de nos conclusions.

Quel est l'avenir du ChatGPT dans la finance ?

En exploitant la puissance de l'apprentissage automatique et du traitement du langage naturel, ChatGPT a joué un rôle essentiel dans la redéfinition de l'expérience client. Il ne s'agit pas seulement de générer des réponses de type humain aux questions des utilisateurs ou de fournir un support client précis. Il s'agit de révolutionner la façon dont les dirigeants d'entreprise perçoivent l'expérience client et dont la direction générale comprend suffisamment le rôle de l'IA dans les services bancaires numériques. Les personnes interrogées récemment font état d'une utilisation de l'IA bien supérieure à la moitié de la moyenne de la zone euro, ce qui témoigne d'une adoption rapide.

Le premier test que nous avons réalisé portait sur le chat GPT de l'IA ouverte. Bien sûr, il y a des risques potentiels car les données sont envoyées sur des serveurs basés aux États-Unis. Beaucoup de nos clients étaient donc réticents à l'idée d'utiliser ChatGPT dans le cadre d'un système CRM ou PMS. Comme nous sommes en train d'ajouter la solution dans nos propres locaux, l'intelligence artificielle peut être utilisée en toute sécurité. Les institutions financières apprécieront d'héberger le LLM directement sur leurs serveurs.

ChatGPT dans le système de gestion de portefeuille InvestGlass
ChatGPT dans le système de gestion de portefeuille InvestGlass

Comment les banques peuvent-elles protéger les données de leurs clients ?

Les institutions financières, toujours vigilantes en matière de gestion des risques, en particulier dans les domaines de la lutte contre le blanchiment d'argent, de la détection des fraudes et de l'identification des facteurs de risque potentiels, tirent parti de ChatGPT et de sa technologie sous-jacente pour surveiller les transactions des utilisateurs, analyser les données et même identifier les violations potentielles de la conformité. De plus, grâce à l'utilisation d'assistants virtuels comme ChatGPT, les banques évitent des amendes coûteuses en réduisant le nombre de rencontres insatisfaisantes avec les clients et en garantissant des réponses précises et compétentes. Il ne s'agit pas seulement d'assurer la sécurité, mais aussi de rationaliser les opérations et de gérer les risques potentiels. Pour tirer parti des outils de langage génératif, nous exécutons d'abord l'intention avec les règles codées en dur d'InvestGlass ou via l'outil d'automatisation sans code que les banques peuvent personnaliser elles-mêmes. En fin de compte, nous n'hébergeons que les données des clients sur un serveur local.

Surveillance des risques dans InvestGlass
Surveillance des risques dans InvestGlass

Quel sera l'impact du ChatGPT sur la rentabilité des banques ?

Les assistants virtuels, qui font partie du paysage de l'IA bancaire au sens large, permettent aux opérations bancaires de fonctionner plus efficacement. Les tâches de routine telles que les demandes de solde de compte, les vérifications de l'historique des transactions et même les mises à jour de l'actualité financière sont traitées rapidement, ce qui permet aux représentants du service clientèle de se concentrer sur des tâches plus complexes. Cela permet non seulement de réduire les frais généraux liés au maintien d'équipes de support client importantes, mais aussi d'offrir un service client plus personnalisé, ce qui se traduit par une amélioration de la santé financière des utilisateurs.

Nous pensons que le contrôle des transactions bancaires restera une automatisation codée en dur. Cependant, la surveillance des transactions des utilisateurs et des risques potentiels peut être améliorée grâce à un algorithme d'apprentissage automatique.

Comment l'automatisation des processus robotiques affecte-t-elle le secteur financier ?

Selon les rapports, la RPA dans le secteur bancaire devrait atteindre 1,12 milliard de dollars d'ici 2025. En outre, en tirant parti de la technologie de l'IA en conjonction avec la RPA, le secteur bancaire peut mettre en œuvre l'automatisation dans le processus bancaire de prise de décision complexe, comme la détection de la fraude et la lutte contre le blanchiment d'argent.

Amélioration du service à la clientèle dans les institutions bancaires

Les institutions financières gèrent quotidiennement une pléthore de demandes de renseignements, qu'il s'agisse des spécificités d'un compte, de l'état d'une demande ou d'une interrogation sur le solde d'un compte. Le défi pour les banques consiste à répondre à ces demandes avec un minimum de retard. Une étude de Deloitte met en lumière ce défi : plus de 80 % des clients qui ont utilisé des chatbots pour des demandes liées à des produits au cours des 12 derniers mois ont exprimé une aversion à les utiliser à nouveau. En outre, 46 % d'entre eux ont exprimé leur préférence pour les interactions physiques en agence. L'automatisation des processus robotiques (RPA) pourrait révolutionner cette situation, en automatisant les processus standardisés pour fournir des réponses en temps réel et réduire ainsi le temps de réponse de manière significative. Cela permet non seulement d'accélérer la résolution des demandes, mais aussi de libérer des ressources humaines pour des tâches plus urgentes. Grâce à l'intelligence artificielle, la RPA est capable de répondre à des questions nécessitant du discernement. Grâce au traitement du langage naturel, l'automatisation des chatbots permet à ces derniers de comprendre les conversations des clients et d'y répondre à la manière d'un être humain.

Conformité réglementaire dans le secteur bancaire

Le rôle central des banques dans le cadre économique exige une adhésion rigoureuse à de multiples mandats de conformité. Une enquête d'Accenture réalisée en 2016 indique que 73 % des participants considèrent la RPA comme un outil de transformation dans le domaine de la conformité. Fonctionnant sans relâche, la RPA améliore la productivité tout en garantissant une précision irréprochable, affinant ainsi la qualité du processus de conformité.

Comptabilité fournisseurs et efficacité opérationnelle

Le domaine de la comptabilité fournisseurs dans le secteur bancaire se caractérise par sa répétitivité. Il nécessite l'extraction, la vérification et le traitement ultérieur des informations relatives aux fournisseurs. L'automatisation robotisée des processus, complétée par des technologies de reconnaissance optique des caractères (OCR), permet de rationaliser ces opérations. L'OCR discerne les informations relatives au vendeur à partir de formulaires numériques ou physiques et fournit ces données au système RPA qui, après vérification, traite les paiements. En cas de divergence, le système RPA alerte les responsables concernés.

Origine du prêt via InvestGlass Forms
Origine du prêt via InvestGlass Forms

Rationalisation du traitement des cartes de crédit et des prêts hypothécaires

Historiquement, le traitement des demandes de cartes de crédit était une entreprise ardue, qui prenait des semaines pour être finalisée. Ce délai prolongé était préjudiciable à la fois à la satisfaction des clients et aux dépenses des banques. Toutefois, l'introduction de la RPA a permis de réduire ce délai à quelques heures seulement. Grâce à des références croisées simultanées avec plusieurs systèmes, la RPA vérifie les documents nécessaires, contrôle les antécédents et la solvabilité, et prend une décision sur la base de critères établis. De même, aux États-Unis, le traitement des prêts hypothécaires prend en moyenne 50 à 53 jours, en passant par de multiples points de contrôle. Grâce à la RPA, la durée de ce processus peut être considérablement réduite, en minimisant les goulets d'étranglement potentiels.

Gestion des risques et détection de la fraude

À l'ère du numérique, les banques sont confrontées à la menace omniprésente des activités frauduleuses. Surveiller chaque transaction pour identifier les malversations potentielles est une bataille ardue. La RPA, grâce à sa surveillance en temps réel, identifie et signale les schémas de transaction anormaux et, dans certains cas, empêche même les activités frauduleuses en mettant en œuvre des mesures préventives.

Rationalisation du processus KYC et de la gestion du grand livre général

La procédure de connaissance du client (KYC) n'est pas négociable pour les banques, qui emploient généralement une main-d'œuvre importante pour la vérification des clients. Compte tenu de l'ampleur des processus manuels, de nombreuses banques ont opté pour la RPA afin d'assurer l'efficacité et la précision des procédures KYC. De même, les banques doivent tenir un grand livre méticuleux, une tâche pleine d'erreurs potentielles étant donné qu'elles dépendent de systèmes disparates. La RPA, qui ne dépend pas de la technologie, fusionne les données provenant de divers systèmes, garantissant ainsi l'exactitude des données.

Révolutionner la génération de rapports, la gestion des comptes et la souscription grâce à la RPA

La polyvalence de la RPA s'étend à la génération automatisée de rapports, ce qui facilite la création rapide et sans erreur de documents. En termes de gestion des comptes, en particulier dans les scénarios nécessitant des fermetures, la RPA suit efficacement les comptes, automatise les notifications et facilite même les fermetures dans certaines circonstances. La souscription, une procédure complexe d'évaluation des risques liés aux transactions financières, a été considérablement optimisée grâce à la RPA, ce qui a permis de réduire les erreurs manuelles et les biais, et de prendre des décisions fondées sur des données.

Optimisation de l'encaissement, des dépôts et de l'ouverture de comptes

Les aspects de la collecte et du dépôt d'espèces sont pleins de défis. La RPA, en centralisant les dossiers et en renforçant la sécurité des transactions, apporte une efficacité sans précédent. Le processus d'ouverture de compte, traditionnellement long, est accéléré grâce à la RPA, ce qui garantit des processus de prêt plus rapides et le respect des dispositions réglementaires.

En conclusion, l'intégration de la RPA dans le secteur bancaire met en évidence le potentiel d'augmentation des opérations tout en réduisant le besoin de ressources humaines importantes. Une enquête menée par PricewaterhouseCoopers dans le secteur financier a mis en évidence cette évolution : 30 % des personnes interrogées adoptent progressivement la RPA, et nombre d'entre elles progressent vers une adoption à l'échelle de l'entreprise.

Comment les banques utilisent-elles InvestGlass pour fournir des conseils financiers personnalisés et répondre aux questions des clients ?

InvestGlass, associé à ChatGPT, est une combinaison puissante qui permet aux banques de fournir des conseils financiers personnalisés. Les outils d'IA analysent les données des clients, fournissant des informations sur leur comportement futur, leurs objectifs financiers et aidant même au développement de produits financiers personnalisés. En exploitant les outils de langage génératif, les banques sont non seulement équipées pour fournir des conseils financiers personnalisés, mais elles peuvent également offrir des conseils financiers personnalisés, permettant à leurs clients de prendre des décisions financières plus éclairées.

Grâce à ce système, nous pouvons désormais offrir un service de type consultatif aux clients qui optent pour une gestion discrétionnaire de leur portefeuille. Cela a été incompatible pendant des années car il aurait été difficile d'analyser les données des clients sans un outil comme InvestGlass SA. InvestGlass combine toutes les données CRM + PMS + KYC + Investissement pour fournir des conseils financiers personnalisés comme jamais auparavant.


La révolution de l'automatisation avec InvestGlass et ChatGPT

InvestGlass, grâce à ses capacités d'automatisation avancées, révolutionne le secteur bancaire de multiples façons. En s'appuyant sur des outils linguistiques génératifs, il permet aux banques de fournir un service à la clientèle personnalisé avec une efficacité inégalée. Au lieu de s'appuyer uniquement sur des représentants du service clientèle, le service clientèle automatisé, facilité par InvestGlass, répond rapidement et avec précision aux demandes de renseignements sur les comptes que les utilisateurs bancaires peuvent avoir. Cela va des simples soldes de compte aux conseils d'investissement plus complexes, améliorant ainsi l'expérience globale du client.

Automatisation2
L'automatisation dans InvestGlass

L'IA peut être utilisée pour aider les banques ou pour prévoir le service et l'assistance à la clientèle. Le "qui est le prochain à être appelé... comment articuler les idées d'investissement...

En outre, InvestGlass assiste les banques dans de multiples dimensions. Il aide non seulement à développer des produits financiers personnalisés adaptés aux besoins individuels des utilisateurs, mais joue également un rôle crucial dans l'identification des violations potentielles de la conformité. Face à la complexité croissante de la finance mondiale, la capacité à surveiller les transactions bancaires, à identifier les fraudes potentielles et à garantir le respect des réglementations grâce à l'IA de gestion des risques est vitale. Cela est d'autant plus important que les cadres supérieurs cherchent à comprendre suffisamment et à naviguer dans le labyrinthe des subtilités réglementaires.

Intégration de ChatGPT avec InvestGlass pour aider les banques et les conseillers
Intégration de ChatGPT avec InvestGlass pour aider les banques et les conseillers

En intégrant l'automatisation d'InvestGlass, les conseillers financiers peuvent se concentrer sur les aspects les plus nuancés de leur rôle, tels que l'offre de services de gestion de patrimoine personnalisés, plutôt que sur des tâches banales. Cette fusion transparente de la technologie et du contact humain garantit non seulement un service clientèle efficace, mais s'efforce également d'améliorer la santé financière des utilisateurs en répondant aux questions des clients avec précision et en favorisant la confiance.

En conclusion, tout commencera par les données relatives aux clients

Dans le paysage en constante évolution du secteur financier mondial, l'intégration de technologies avancées telles que ChatGPT n'est plus seulement un luxe mais une nécessité. Alors que les banques et les institutions financières s'efforcent d'améliorer l'expérience client, de rationaliser les opérations et de renforcer la gestion des risques, l'utilisation d'outils d'IA tels que ChatGPT s'avère primordiale. Associés à des plateformes comme InvestGlass, les banques ont désormais la capacité inégalée de fournir des services non seulement efficaces, mais aussi profondément personnalisés.

Chez InvestGlass, nous pensons que la sphère bancaire mondiale va s'étendre avec de nouveaux services, de meilleures tâches financières et une expérience utilisateur bancaire améliorée à l'avenir. Autant de services financiers que les banques de petite taille fourniront avec des réponses de type humain et une réduction des facteurs de risque potentiels.

C'est l'aube d'une nouvelle ère dans le secteur bancaire, une ère où les solutions basées sur l'IA redéfinissent les interactions avec les clients, les conseils financiers et l'essence même des opérations bancaires. À l'avenir, l'adoption de ces innovations sera sans aucun doute la pierre angulaire d'une institution financière prospère, moderne et tournée vers l'avenir.